Flash Info

  • Rejoignez-nous sur notre compte Twitter : @FF_Boxe

Boxe professionnelle

Briedis - Perez, c'est samedi

Boxe professionnelle
Le 27 Septembre 2017

 

Monarque WBC des poids lourds-légers, le Letton invaincu Mairis Briedis (32 ans ; 1,86 m ; 22 victoires, dont 18 avant la limite) étrennera sa ceinture verte et or contre le fausse-garde cubain - qui vit à Cork (Irlande) - Mike "The Rebel" Perez (31 ans ; 1,85 m ; 22 succès, dont 14 expéditifs, 1 nul, 2 revers), samedi 30 septembre à Riga, là où il vit et exerce le métier de policier.
 
 
Crédit images World Boxing Super Series
 
Il s’agira d’un quart de finale du « World Boxing Super Series ». Mairis Briedis a conquis le titre mondial lors de son dernier combat en battant par décision unanime l’Allemand - né à Ugao (Serbie) sous le nom de Muamer Hukic - Marco Huck, le 1er avril dernier à Dortmund (Allemagne). Ancien champion d’Europe de kick-boxing, le droitier letton aura un net avantage en boxant à domicile. « Je suis très heureux de débuter le World Boxing Super Series à la maison devant mes fans, ma famille et mes amis », a déclaré Briedis. « Nous combattons pour gagner le Trophée Muhammad Ali, mais je mets aussi en jeu mon titre mondial. Pour la Lettonie, ce sera le premier championnat du monde de l’histoire. Boxer devant les afficionados lettons ne sera pas une partie de plaisir pour Mike, croyez en mon expérience ! Le monde du noble art apprendra des passionnés et bruyants fanatiques de Lettonie, vous verrez. Ma préparation a été excellente jusqu’à aujourd’hui et je peux assurer à mes fans que je serai à mon meilleur niveau samedi. C’est le premier combat du tournoi et ma première défense de titre, et je suis très content de le faire ici devant mon public. Il n’y a pas de combats faciles dans cette compétition. Mike Perez a déjà inscrit son nom dans la catégorie des lourds et il semble être dans la forme de sa vie en étant descendu chez les lourds-légers ».
 
 
Le natif de Ciego de Ávila, une ville et municipalité de Cuba, boxera comme lourd-léger pour la deuxième fois seulement depuis ses débuts pros, le 26 janvier 2008. Perez n’a pas peur de boxer contre Briedis à l’extérieur et se montre confiant. « C’est l’opportunité de toute une vie », a-t-il commenté. « Combattre à Riga n’est pas un souci pour moi, je me fiche où je boxe. Je me sens bien, je suis sûr de moi et j’attends que le duel débute pour me convertir en champion du monde pour mon entrée dans le tournoi, je ne pouvais pas rêver mieux ! Briedis est un bon champion, mais il me tarde de pouvoir ramener la ceinture à la maison. J’ai la chance de combattre pour le Trophée Muhammad Ali et également de me convertir en l’indiscutable monarque des lourds-légers dans cette compétition. Je n’ai aucun doute, je le ferai ! J’ai travaillé dur durant ces dernières années et j’ai tout fait pour mériter cette chance. Je ne vais pas la laisser filer. J’ai énormément d’expérience comme amateur et professionnel, j’ai de grandes capacités et maintenant dans ma nouvelle catégorie je suis beaucoup plus vif sur mes jambes et je peux donner des combinaisons plus rapides. Je sens que je suis un bien meilleur boxeur désormais. Je peux réellement gagner samedi, vous verrez. Je vais m’imposer. Je ne vois personne d’autre l’emporter. Je suis le meilleur de tous les participants ». Le gagnant de Briedis vs. Perez affrontera ensuite le champion WBO des poids lourds-légers, l’invaincu fausse-garde ukrainien Oleksandr Usyk (30 ans ; 1,90 m ; 13 victoires, dont 11 avant la limite). Il s’agira d’un championnat unifié de la division et d’une demi-finale du tournoi « World Boxing Super Series », dont la dotation est de 50 millions de dollars (42,99 millions d'euros).  

 

 

 

Share |